Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 00:47

4/5 - L'ETOFFE DES HEROS (La conquête de l'espace)

Cette histoire, réalisée en 1983 par Philip Kaufman, nous plonge dans la quête intarissable de l'homme cherchant à repousser ses propres limites, et celles de la science. C'est plus précisément dans le domaine des airs que tout se passe.

Dans un premier temps, on assiste aux exploits de pilotes, cherchant à battre des records de vitesse en l'air dans des avions toujours plus rapides, dépasser la vitesse du son, une fois, deux fois. Puis, la course vers l'espace est déclenchée par les russes. Les américains tentent alors de rattraper les russes, puis de les dépasser. On est persuadé, au sein du gouvernement, que le pays qui contrôlera l'espace sera le maître du monde. De plus en plus dangereuse et de plus en plus pointue, cette quête vers l'espace va nécessiter plus d'organisation. Les pilotes vont être plus soigneusement choisis et formés.

Les étapes se succèdent, et avec elles les protagonistes des exploits, comme des catastrophes. Les principaux personnages sont interprétés par de très bons acteurs, en début de carrière pour la plupart.

Cette conquête de l'espace va devenir une authentique fabrique de héros. On assiste avec amusement à la première conférence de presse qui nous montre ces hommes se muer progressivement en figures emblématiques de réussite, avant même qu'ils aient accompli le moindre exploit. Tout est dans la tête. Un pays a besoin de héros, de locomotives, procurant confiance, courage et espoir, surtout à cette époque, où les USA sont engagés au Vietnam.

Appuyée d'images d'archive, cette captivante réalisation dépeint, de manière très fidèle à la réalité et très humaine, les débuts de la conquête de l'espace. Des images de l'espace magnifiques, avec de bons effets spéciaux. Un très beau film à voir donc, pour autant que l'on soit intéressé par le sujet, puisque l'on s'engage pour un film d'une durée de trois heures. Une des peu nombreuses réalisations de Philip Kaufman, dont on doit de très bons films comme un remake de L'Invasion des profanateurs de sépultures, de Don Siegel, intitulé logiquement L'Invasion de profanateurs, L'Insoutenable légèreté de l'être, ou encore Quills. Il fut également scénariste sur 3 des 4 Indiana Jones.

Dans les rôles principaux, Ed Harris, dans ses débuts, après avoir notamment tourné dans Knightriders et Creepshow, deux films de George A. Romero. Chose amusante, on le retrouvera 12 ans plus tard aux commandes de la mission Apollo 13, dans le film du même nom.

Scott Glenn, que l'on retrouvera dans des films comme Le Silence des agneaux, Virgin Suicides, W. - L'improbable Président,  Sucker Punch.

Sam Shepard, dans un de ses premiers films, après avoir joué notamment dans Les Moissons du ciel, de Terrence Malick. On le retrouvera ensuite dans L'Affaire Pélican, L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford. Pour l'anecdote, il reprendra des heures de vol en 2005 dans le film Furtif, où il joue le rôle d'un capitaine de l'armée de l'air.

Dennis Quaid, que l'on retrouvera dans L'Aventure intérieure, Wyatt Earp, L'Enfer du dimanche, Traffic ou encore Pandorum.

Puis, Veronica Cartwright, vue dans Les Oiseaux d'Hitchcock, Alien, le huitième passager, Les Sorcière d'Eastwick. Fred Ward, une tête connue sans que l'on sache trop d'où. Mais encore Lance Henriksen (Alien le retour, Alien 3 et dans la série Médium), Jeff Goldblum (Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension, La Mouche, Jurassic Park),  Barbara Hershey (Hannah et ses sœurs, La Dernière tentation du Christ, Black Swan).

 L-etoffe-des-heros.jpgL-etoffe-des-heros-2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 4-5
commenter cet article

commentaires

le Dragon de Teahupoo 22/07/2013 14:35

Les propriétés de l'espace ne sont pas communes à tout le monde!!

Blog de mon pseudo, à l'occasion...

le Dragon de Teahupoo 21/07/2013 14:41

Salut,
Les films ont une portée qui nous font accepter la part de rêve qu'il y a dans la réalité!
Donc oui, il y a bien un truc qui m'a fait me détendre pour cet oral, en regardant à nouveau ce film dernièrement!
Quand à l'élément de cet oral, il en est d'abord l'acceptation dans laquelle ce film m'a permis de la trouver. A la hauteur de la donnée trouvée.(...) D'où un intérêt particulier pour ce film qui
me détends et me détendra aussi souvent dans la référence que je pourrais en donner à ceux qui y verront la même chose. Quand à la nature de l'espace, et son utilité dans cet oral, ce n'est qu'un
"ingrédient" à ma cuisine, dont le plat n'est vraiment pas bon à manger. Plutôt à laisser "cuire" par cette sage nature qui nous entoure.

Mais pour plus de sagesse, voici la raison : l'espace permet de refroidir lentement pour que les choses doivent se passent lentement, d'où une emprise sur ce qu'il se passe pendant, le temps à
écarter le problème. J'en connais d'ailleurs, la direction et l'origine ( c'est la même!). Mais ce n'est qu'une partie de mon oral. Ce film me permet juste d'avoir un peu plus confiance en moi, de
me conforter ainsi dans mon comportement, ma santé pour cet oral!

Vive les films!!!!!

Dr-Strangelove 21/07/2013 12:31

Content d'être tombé juste. Effectivement, les seconds rôles apportent parfois beaucoup plus que les premiers, ou au moins tout autant. Et certains acteurs excellent dans l'interprétation de ces
personnages essentiels pour l'histoire (Steve Buscemi, Morgan Freeman, etc.)
Pour le reste, je ne suis pas certain d'avoir compris le fond de votre pensée. Est-ce vouloir dire que le rêve est ce qui nous fait accepter la réalité ? Ou encore, de quel élément parle cet oral
de mécanique aéronautique ?

Bonne journée

le Dragon de Teahupoo 20/07/2013 17:09

Yeeeees!
Merci beaucoup, c'est effectivement lui!
Il a toujours été un de ces seconds rôles qui vous portent les têtes de séries. Ils sont la force réelle des films qui font ce qui est mis en avant, ou du bon qui est mis en vedette!
C'est bien ce film qui a fait aussi mon choix de continuer ma vie, et que l'espace est bien d'une donnée un peu spéciale. Mais là c'est mon boulot,...( et pour le rêve, un peu comme si le reste est
d'une histoire de plus à conter & qui est bien scientifique malgré tout. Encore une de celle que l'on dit aux enfants pour que les mômans continuent à les voir écouter ce qui est entendu, bien
réel... J'ai un oral de mécanique aéronautique qui parle de ce truc, cette donnée. Un ingrédient très conséquent qui de par notre intelligence nous rassure au conte, pour encore plus de truc à
vivre!!)

Merci


Euh,

Dr-Strangelove 20/07/2013 16:34

Bonjour,
Merci pour ce commentaire et désolé pour cette réponse tardive.
Ne parlerait-on pas de John P. Ryan ?