Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 16:03

3,5/5 - THE SUGARLAND EXPRESS (course-poursuite naïve)

Quand Lou Jean (Goldie Hawn, La Bidasse, La Mort vous va si bien, Tout le monde dit I love you, Sex fans des sixties) rend visite à Clovis (William Atherton, A la recherche de Mr Goodbar, L'Affaire Pélican, Les Seigneurs de Harlem, The Girl Next Door) dans un centre de pré-libération, à 4 mois de l'échéance, elle arrive à le convaincre de s'évader, afin d'aller récupérer leur enfant, dont la garde a été donnée à une famille d'adoption.

Une fois dehors, sur un malentendu, ils se font rapidement remarquer par un policier, Slide (Michael Sacks, Abattoir 5, Amityville, la maison du diable). Il le prenne en otage et reparte vers la ville de Sugarland, où vivent leur enfant et sa nouvelle famille. Commence alors une course-poursuite effrénée, avec l'officier de police Slide en otage, et à leur poursuite un cortège de véhicules de la police du Texas, s'allongeant minute après minute. A leur tête, le Capitaine Tanner (Ben Johnson, La Horde sauvage, Le Guet-apens, Dillinger), avec qui le couple passe un accord leur permettant de rejoindre Sugarland pacifiquement.

Ils sillonnent alors le pays, avec leur enfant en ligne de mire, enchainant des épisodes insolites, entre comique et dramatique. Le couple, toujours "accompagné" de l'officier Slide, va petit à petit s'attirer la sympathie de la police et du public. Pour exemple, la scène où la voiture du couple traverse un cortège de la fête nationale, recevant au passage des cadeaux, allant d'un peu d'argent à un petit cochon, et des encouragements à la pelle. A ce moment-là, la horde de voitures de police à leur suite est interminable. Quand à l'officier Slide, il profite de la fête comme ses deux ravisseurs.

Une sympathie pourtant toute relative, puisque quelques soient les sentiments éprouvés, le rôle du Capitaine Tanner et des ses agents, est avant tout d'arrêter la fuite du couple.

The Sugarland Express (1974), deuxième long-métrage de Steven Spielberg, mais premier pour le cinéma, après le téléfilm Duel, est tiré d'une histoire similaire, qui se déroula en 1969. Ila Fae Dent aida son mari Robert à sortir de prison. Ils kidnappèrent ensuite un policier, Kenneth Crone, et furent poursuivis par 150 voitures de polices sur une distance de 300 miles (500 kilomètres). Cette échappée folle se termina devant la maison de la mère d'Ila Fae.

Cette belle réalisation, acclamée par la critique et la seule de Spielberg présentée en compétition à Cannes à ce jour, fut un échec au box-office. En cause, Universal, qui jugea le sujet trop difficile, et qui coupa d'ailleurs plusieurs scènes. Ce film marque également la première des très nombreuses collaborations avec le compositeur de génie John Williams.

Sugarland-Express-2.jpgSugarland Express-1Sugarland-Express-4.jpgSugarland-Express-5.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 3 -5-5
commenter cet article

commentaires