Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 08:44

4/5 - HOBO WITH A SHOTGUN (C'est d'la balle...)

Un clodo (Rutger Hauer), hobo en English, arrive dans une ville par le train. Il s'avère que cette ville est la ville du mal absolu. Il y règne une violence extrême, accompagnée de perversion, de vice et de tout ce qui est mal et dégueulasse. Même la police est corrompue. Cette violence est dominée par Drake (Brian Downey) et ses deux fils Slick (Gregory Smith, vu dans dans un tout autre registre, dans la série TV Everwood) et Ivan (Nick Bateman).

On y voit un panel de gore assez complet, avec broyage de pied, cassage de bras, décapitation, éventrement, explosage de tête au fusil à pompe, enfants cramés au lance-flammes, etc. Autant dire que si on aime le gore, on adore. Evidemment il faut aimer le gore. Mais si on aime ça, alors on prend vraiment son pied. Mais c'est sûr qu'il faut aimer. Enfin, du moment qu'on aime, c'est vraiment gore. Mais j'avoue qu'il faut aimer ça et ne pas être dégoûté trop vite.

Hobo, lui assiste à tout cela et craque totalement. Il renonce à l'objet qu'il désirait tant, au moment où il pouvait l'obtenir. Il laisse tomber la tondeuse à gazon qu'il voulait se payer, et s'achète un fusil à pompe. Il va alors tenter de débarrasser la ville de la criminalité, en tirant au fusil à pompe sur tout ce qu'il juge mauvais. Mais sa tâche ne va pas être simple, malgré l'aide qu'il trouve auprès d'une prostituée, Abby (Molly Dunsworth). Et quand arrive plus tard Le Fléau et son acolyte, deux terreurs semi-moyenâgeuses, alors là, on atteint des sommets. Et pourtant Jason Eisener ne s'arrête pas là !

Pas de morale à attendre de cette histoire, mais uniquement du plaisir. Hobo with a Shotgun est un pur produit du cinéma d'exploitation.

En tous les cas, une belle réalisation de Jason Eisener, qui lance une carrière très prometteuse. Même si Hobo with a Shotgun est en fait son troisième long-métrages, après Fist of Death (60 min, 2003, réalisé au lycée) et The Teeth Beneath (45 min, 2005). On a aussi le plaisir de revoir Rutger Hauer en pleine forme, un acteur qui a jouée dans tous les genres du cinéma, ou presque.

Hobo-with-a-Shotgun-1.jpg

Hobo-with-a-Shotgun.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 4-5
commenter cet article

commentaires