Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 02:30

0,5/5 - THERE WILL BE BLOOD (Ennui noir)

Film réalisé par Paul Thomas Anderson, en 2007.

Personnellement, je ne comprends pas d'où vient l'excellence générale des critiques. J'ai évidemment fait un retour sur moi-même, j'ai songé à une psychanalyse, à des cours de cinéma. Et puis comme je me suis rendu compte que je n'étais pas le seul à avoir ressenti un aussi profond ennui en le visionnant, je suis arrivé à la conclusion que ce n'était tout simplement pas un film pour moi.
C'est donc avec persévérance et persuasion que j'ai convaincu ma conjointe d'aller au bout de There will be blood, dont même l'excellent Daniel Day-Lewis (Le Dernier des Mohicans, Gangs of New York) et la très belle photographie, n'ont pas su nous enthousiasmer. Parmi les 7 prix remportés, il récoltera notamment le César du meilleur film étranger, ainsi que les Oscars de meilleur acteur (D D-L) et meilleure photographie.

On dira donc que There will be blood est une oeuvre difficile à approcher. TWBB est la cinquième réalisation de P. T. Anderson, après Hard Eight (1996), Boogie Nights (1997), Magniolia (1999) et Punch-drunk love (2001), et c'est la cinquième fois qu'il fait mouche. On l'attend prochainement pour deux nouveaux films, produits en 2011 et 2012.

there_will_be_blood.jpgthere_will_be_blood-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 0 -5-5
commenter cet article

commentaires

Nala 09/04/2011 12:09


Et encore, "pas su m'enthousiasmer", c'est encore sympathique comme formulation. Je vais être honnête: je m'étais rarement fait autant chier devant un film. Tout comme pour [REC], il doit y avoir
une subtilité qui nous échappe...