Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 23:01

2/5 (4/5 sur l'échelle nanar) - THE TOXIC AVENGER (Atomic nanar)

The Toxic Avenger, c'est tout simplement du grand grand n'importe quoi. Enfin, je dirais plutôt du Troma. Car The Toxic Avenger est un film typique de la société de production Troma, créée par Lloyd Kaufman, il y a plus de 40 ans. Leur spécialité ? Un tout petit budget pour transcender un mélange de beaucoup de gore, de sexe, de contamination par des produits toxiques, et surtout, beaucoup de mauvais goût.

Ce film, réalisé en 1985, par Michael Herz et Lloyd Kaufman, prend place dans la ville de Tromaville, la capitale des déchets toxiques. On découvre une ville où le vice est partout. Le maire est un pourri qui tire des bénéfices de la criminalité. Chez les étudiants, deux couples se distinguent. Le soir, ils s'amusent à rouler sur les gens avec leur voiture sportive, par exemple sur un gamin à vélo (et ensuite, la scène se termine par une réplique extraordinaire :"je dois me lever tôt demain, le vais à l'église"). La journée, ils ennuient Melvin, le garçon qui s'occupe du nettoyage au club de fitness. Oui, parce que les jeunes passent tout leur temps au club de fitness, à Tromaville. Il faut dire que Melvin, interprété par Mark Torgl, va vraiment bien plus loin que tous les stéréotypes en matière de gros naze (ci-dessous, à droite). Il est pas trop beau et réussit à faire des grimaces impossibles pour s'enlaidir, il n'a aucune répartie, et ne sait faire que des bruits bizarres pour s'exprimer. Bref, le champion des champions. Mark Torgl a d'ailleurs un talent hors du commun pour assurer un tel personnage, un acteur de très grand niveau. Et pourtant, on le disait, tout va changer pour lui, lorsque celui-ci va se retrouver la tête la première dans un bidon de produit toxique. Et qui dit toxique, dit vert presque fluorescent, faisant des bulles et dégageant de la fumée.

Tout va changer, puisque Melvin va doubler de volume (surtout en muscles), attraper une gueule de tueur, devenir fort comme quatre catcheurs et surtout, il va muer, ce qui n'est pas négligeable ! Evidemment, à partir de ce moment, il ne sera plus interprété par le même acteur (c'est Mitch Cohen qui le remplace, ci-dessous, à gauche). Et là, le justicier entre en scène. Il prend les truands, les retourne dans tous les sens, les fait frire, leur arrache les membres, les écrase, …. Bref, il nettoie la ville, mais pas dans la finesse. The Toxic Avenger, c'est une explosion de gore, l'apologie du trash, des spectacles de chaire humaine, des bains de sang. Bref, c'est gore et c'est ça qui est beau ! C'est ça qui veulent les jeunes !

Quoi d'autre dans Toxic Avenger ? de l'humour hyper ultra potache, des faux raccords en série, et un humour noir qui tourne très vite à l'absence totale de morale.

the-toxic-avenger.jpgToxic-Avenger---Melvin.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 2-5
commenter cet article

commentaires