Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 16:52

3/5 - SIX FEMMES POUR L'ASSASSIN (meurtres en série)

Six Femmes pour l'assassin (Sei donne per l'assassino) est un thriller d'épouvante, mêlant victimes féminines, sang, angoisse, et une pointe d'érotisme. Un vrai giallo en somme. Le giallo, ce genre de thrillers italiens inspirés par des livres de poche. En effet, ce genre de films d'exploitation tire son nom de livres policiers, dont la couverture est jaune, giallo en italien. Ce genre connu ses plus grands succès des années 60 aux années 80.

L'histoire s'installe à Rome, dans la maison de haute couture Christian. Une des filles, qui y travaille comme modèle,  est assassinée en rentrant chez elle, violemment étranglée. L'inspecteur Silvester va mener l'enquête, mais les morts s'accumulent parmi les mannequins. Les principaux suspects ayant un alibi, la police est totalement déroutée. Pour le spectateur, l'identité du tueur est également un mystère, puisque celui-ci est masqué.

Six Femmes pour l'assassin est une réalisation de Mario Bava (1964), qui fait partie des réalisateurs emblématiques du giallo, comme par exemple, Dario Argento, ou Lucio Fulci.

Evidemment que pour apprécier Six femmes pour l'assassin, il faut avoir de l'intérêt pour les films des années 60, ou l'envie de consacrer du temps pour les découvrir. Ce genre de thriller d'épouvante ne conviendra pas forcément à des adeptes exclusifs du cinéma d'horreur actuel. Un film comme celui-ci a de la peine à rivaliser en émotions, en termes de cruauté, de tension, ou de gore, avec des films comme Saw, La Colline a des yeux, ou The Descent. Et pourtant, Mario Bava parvient à créer une atmosphère tendue. Le film ne nous terrifie pas, on n'est pas vraiment dégoûté par la couleur bidon du sang, mais il nous tient en haleine jusqu'à son déroulement inattendu et subtile, même s'il ne se distingue pas vraiment par son originalité. L'identité du meurtrier reste longtemps mystérieuse, ajoutant un élément de suspens. Certaines scènes sont vraiment effrayantes, si l'on se met dans la peau des jeunes femmes qui sont poursuivies par ce meurtrier sans visage, sans identité, comme par exemple la longue traque chez l'antiquaire.

Six Femmes pour l'assassin, c'est aussi un éclairage retro, composé parfois de néons roses et bleus, et donnant une ambiance particulière, un peu irréelle, puisque ces éclairages ne sont de manière évidente pas naturels. A cela s'ajoute une qualité d'image qui nous replonge dans les années 60, avec des couleurs fortes en contraste, et le léger grain de l'image. Ce film a évidemment vieilli, et c'est en tant qu'œuvre fondatrice d'un genre qu'il faut le voir.

Six-Femmes-pour-l-assassin-copie-2.jpgSix-Femmes-pour-l-assassin-1.jpg 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 4-5
commenter cet article

commentaires