Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 22:57

Les remakes américains de films asiatiques

Depuis quelques années les américains ont découvert une excellente manière de produire des films qui vont rapporter, en minimisant parfois le travail. Tout simplement en réalisant des remakes de gros succès asiatiques. Ce n’est évidemment qu’une des nombreuses sources de gros sous que détient le grand Hollywood mais cette démarche mérite qu’on la regarde de près pour plusieurs raisons. D’abords parce que parfois le réalisateur ne nous offre qu’une pâle copie, au lieu de s’approprier l’histoire et y ajouter sa touche, qui peut se transformer en plus-value. Parfois contre sa propre volonté, puisqu’à Hollywood ce sont les producteurs qui détiennent les cartes. Parce que souvent l’original est gâché et que le remake devient totalement futile. Ou encore parce que parfois le remake de vient une (pâle) copie conforme de l’original et que c’est peut-être encore pire que le dénaturer, parce qu’il n’y a pas de travail, ou trop peu. Et au final, on peut se demander pourquoi le remake américain est beaucoup plus médiatisé que l’original, pour se transformer en succès planétaire.

La réponse à cette dernière question est peut-être que les différentes caractéristiques propres aux réalisations asiatiques ne sont pas adaptées au grand public occidental. Incontestablement aussi parce que les acteurs asiatiques relativement peu connus sont remplacés par des stars qui vendent telles que Naomi Watts (The Ring), Kiefer Sutherland (Mirror), Jessica Alba (The Eye), Jack Nicholson, Leonardo Di Caprio, Martin Sheen, Matt Damon, Mark Wahlberg, Alec Baldwin (Les Infiltrés), Sarah Michelle Gellar (The Grudge), …


Quelques exemples de films asiatiques et leur remake américain :


Original : Kaïro (Kairo) de Kiyoshi Kurosawa (japonais, 2001)

Remake : Pulse de Jim Sonzero (français, américain, 2005)

Original :  Chakushin ari (La Mort en ligne) de Takashi Miike (japonais, 2003)

Remake : One Missed Call d’Eric Violette (réalisateur français, production américaine, japonaise et allemande, 2006)

Original : The Grudge (Ju-on) de Takashi Shimizu (japonais, 2002)

Remake : The Grudge de Takashi Shimizu (américain, japonais, 2004)

Original : Shutter (Shutter) de de Parkpoom Wongpoom et Banjong Pisanthanakun (thaïlandais, 2004)

Remake : Spirits (Shutter) de Masayuki Ochiai (américain, 2008)

Original : Into The Mirror (Geoul sokeuro) de Kim Seong-Ho et Sung-ho Kim (sud-coréen, 2003)

Remake : Mirrors d’Alexandre Aja (réalisateur français, production américaine, 2008). Alexandre Aja, qui nous a habitué à du très bon (le remake de la colline a des yeux, haute tension) et a du bien moins bon (Piranha 3D)

Original : Ring 1 et 2 (Ringu) d’Hideo Nakata (japonais, 1997)

Remake : The Ring de Gore Verbinski (américain, japonais, 2002)

Remake : The Ring 2 et 3 d’Hideo Nakata (américain, 2003 et 2010)

Original : Infernal Affairs (Wu jian dao) de Andrew Lau, Alan Mak, Wai Keung Lau (hong-kongais, 2003)

Remake : Les Infiltrés (The Departed) de Martin Scorsese (américain, 2006)

Original : The Eye (Jian gui) de Danny Pang et Oxide Pang (thaïlande, 2002)

Remake : The Eye de Xavier Palud, David Moreau (réalisateurs français de ils, production américaine, 2008)

Original : Die Bad (Jukgeona hokeun nabbeugeona) de Seung-wan Ryoo (sud-coréen, 2000)

Remake : Die Bad de Marc Forster (réalisateur suisse, production américaine, 2009)

Original : Dark Water (Honogurai mizu no soko kara) de Hideo Nakata (français, japonais, 2002)

Remake : Dark Water de Walter Salles (réalisateur brésilien, production américaine, 2004)

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Thèmes
commenter cet article

commentaires