Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 20:49

Les Nazis sont morts(-vivants)

Avec toutes les atrocités qu'ont commises les Nazis, le cinéma se sent un peu forcé de régulièrement nous rappeler que ces gens étaient vraiment des sales types.

Il y a d'abords eu les films de guerre, et les films français d'après-guerre. Dans la première catégorie, il y avait les films qui vantaient les mérites des alliés, en retraçant de grandes victoires de la guerre (La Bataille de Midway, Le Jour le plus long), ceux qui rendaient hommage à des libérations de prisonniers (Les Rescapés de Sobibor, La Grande Evasion), ou narraient des faits d'armes moins crédibles de héros américains (Quand les aigles attaquent, Les 12 salopards). Pendant ce temps, chez les français, on accumulait les comédies qui faisaient passer chaque allemand pour le dernier des abrutis (La Grande Vadrouille, Le Mur de l'Atlantique). Enfin, ne soyons pas trop réducteurs, le cinéma français a également produit des films tout à fait sérieux sur le sujet (Paris brûle-t-il, L'Armée des ombres). En marge, il y a eu les films de la nazisploitation (Ilsa, la louve des SS), qui mêlaient dans le désordre nazis, torture, humiliation et érotisme.

Le problème, c'est que des films comme La Liste de Schindler nous rappellent effectivement au combien les Nazis furent cruels, mais ils ne nous font pas peur. Ils provoquent haine, colère, tristesse, mais en aucun cas n'inspirent la peur, puisque les Nazis sont actuellement dépassés. Donc pour terrifier le public, un nouveau style de Nazis est apparu : les zombies nazis.

Le problème, c'est qu'un final, ces zombies nous font beaucoup plus rires que pleurer ! Enfin, cela dit, ce n'est pas réellement un problème.

Penchons nous sur la filmographie qui est à notre disposition, en termes de zombies nazis, par une énumération non-exhaustive.

  • Un des plus tendus : Outpost (2008, Steve Barker, USA)
  • Un des plus gores : Dead Snow (2009, Tommy Wirkola, Norvège)
  • Un des plus low-cost : Le Lac des morts-vivants (1981, Jean Rollin, France)
  • Un des plus gros nanars : L'abîme des morts vivants (1981, Jesus Franco, France)
  • Un des plus vieux : Le Commando des morts vivants (Shock Waves, 1977, Ken Wiederhorn, USA, avec le mythique acteur de l'horreur Peter Cushing)
  • Un des plus guerriers : Zombies of War en Angleterre, Horrors of War aux USA, un film de série B, réalisé en 2006 par Peter John Ross et John Whitney
  • Un des plus attendus : Frankenstein's Army, attendu pour 2012, racontera comment des russes découvrent un laboratoire nazi, ou des scientifiques ont créés des super-soldats, en se basant sur les travaux de Victor Frankenstein… ça laisse songeur. Le tout est réalisé par le hollandais Richard Raaphorst, qui signe là son premier long-métrage
  • Un autre des plus attendus : The 4th Reich, attendu pour 2013, suivra un commando faisant face à des zombies nazis, créés par des scientifiques. Shaun Robert Smith réalise là son premier vrai long métrage. On y verra notamment Tom Savini, un collaborateur régulier de George A. Romero, qui a également réalisé un remake de son œuvre la plus célèbre. La Nuit des morts vivants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Thèmes
commenter cet article

commentaires