Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 07:18

4,5/5 - LE MEPRIS (Une méprise qui conduit au mépris)

Une réalisation de Jean-Luc Godard ;

Un réalisme absolu ;

L'histoire d'un couple qui glisse à cause d'un malentendu et dont la chute semble inéluctable ;

Un huis clos qui se déroule le temps de 4 à 5 plus ou moins longues scènes ;

Un sentiment d'impuissance ;

Un film poignant, bouleversant, qui nous parle d'amour, de communication, de déception, d'incompréhension ;

Une musique puissante, oppressante, soutenant les dialogues et les jeux d'acteurs, puis les surpassant ;

Des scènes captivantes par leur simplicité ;

Brigitte Bardot lâchant des paroles acerbes et cruelles, cachée derrière un masque angélique d'une beauté innocente et peu expressive. C'est dans l'inexpression et l'indifférence que Camille fait le plus mal. Lorsque elle dit à Paul :  « je te méprise Paul », sur le ton le plus calme qui soit, c'est tous les spectateurs qui ressentent la piquante douleur traversant le cœur ;

La présence de Fritz Lang ;

Une réimmersion dans le décors des années 60 (1963) ;

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 4 -5-5
commenter cet article

commentaires