Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 22:39

Les Oscars, peu représentatifs

oscar.jpgChaque année, la cérémonie des Oscars livre son verdict, distribuant les récompenses tant convoitées. Les différents Oscars sont choisis par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS), comptant près de 6000 membres au pouvoir de vote. Avec tant de voix, l’objectivité et la justesse vis-à-vis des élus sont optimisées.

Cependant, comment expliquer que Johnny Depp n’ait jamais obtenu de récompense (3 nominations) ? Et Clint Eastwood n’aurait-il pas mérité un Oscar pour quelques-unes de ses dernières prestations en tant qu’acteur (2 nominations, mais 2 Oscars remportés en tant que réalisateur) ? On peu s’étonner que Naomi Watts n’ait encore eu qu’une seule nomination (21 grammes, 2004).

Un exemple parmi d’autres, Helena Bonham Carter n’a jamais eu d’Oscar, sans doute parce qu’elle n’a jamais eu de rôles assez consistants et marquants, du moins par rapport à d’autres. Et pourtant, elle était fantastique en Marla Singer, magnifique en Reine Rouge, douce en Jenny, pathétique en Elizabeth, … je suis fan d’Helena Bonham Carter, c’est toujours un bonheur de la voir et le fait de ne pas avoir d’Oscar n‘enlève en rien à son talent. C’est le cas pour bien d’autres et les coups de cœur de chacun ne correspondent pas toujours aux plus titrés.

Le phénomène est semblable chez les réalisateurs. Comment peut-on imaginer que David Lynch n’ait pas d’Oscar, comment admettre que Tim Burton non plus, comment expliquer que David Cronenberg ne soit pas monté chercher de trophée, n’aurions-nous pas attribué un Oscar à Stanley Kubrick ?

Une des raisons qui explique ces oubliés des Oscars est évidemment que même si un film est excellent, même si une prestation d’acteur est formidable, même si une actrice nous remplit d’émotion dans son second rôle, même si le réalisateur nous livre sa plus grande prestation, même si la musique du film porte à elle seule l’histoire, il peut toujours y avoir encore mieux en concurrence cette année-là.

Au contraire, est-ce que les Infiltrés méritait vraiment l’Oscar, alors que Martin Scorsese ne signe qu’un remake du plus grand succès du cinéma de Hong-Kong, suivant plan par plan au détail près, sans rien inventer ?

A l’inverse, on admet volontiers que Jodie Foster ait eu 2 Oscars (les accusés, le silence des agneaux), on applaudit les 2 oscars de Jack Nicholson (vol au-dessus d’un ni de coucou, pour le pire et pour le meilleur), on aurait nous aussi accordé une récompense pour Million Dollar Baby et on aurait félicité Steven Soderbergh pour son Traffic. Les récompenses sont souvent méritées mais sont trop peu nombreuses au vu de la qualité qui nous est proposée années après années. Evidemment, la liste est longue, du côté des lésés et de celui des méritants. D’autres sont et resterons bredouilles, peut-être injustement et d’autres seront récompensés pour le bonheur qu’ils nous offrent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Thèmes
commenter cet article

commentaires