Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 02:06

5/5 - IL ETAIT UNE FOIS DANS L'OUEST (Ze Western)

De tous les westerns, s'il ne faut en regarder qu'un, c'est bien Il était une fois dans l'Ouest. Même s'elle ne couvre évidemment pas l'ensemble du genre, cette extraordinaire réalisation de Sergio Leone, de 1968, est un must sur tous les plans. Il était une fois dans l'Ouest, c'est :

Des personnages typés, à la limite de la caricature. Des victimes, des bourreaux, des gentils, des méchants et des faux-méchants.

Des répliques inoubliables, percutantes et pleines de finesses.

Une musique signée Ennio Morricone, envoûtante, magnifique, avec des refrains calibrés pour chaque personnage.

Des décors somptueux, nous plongeons dès les premières secondes dans le Far West d'antan.

Des costumes magnifiques et parfaitement choisis pour tous les personnages.

Un scénario simple mais efficace, passionnant et réaliste.

Une violence constante, montrant que le profit mène à tout. Au milieu de cette brutalité, le charme inconditionnel de Claudia Cardinale, en veuve, dont la désillusion n'a d'égal que l'obstination.

Des cadrages et des plans dont seul le génie de Sergio Leone peut nous offrir.

Il était une fois dans l'Ouest est le drame d'une femme, Jill McBain, venue chercher l'amour et la tranquillité dans une ville retirée du Far West. Peu avant son arrivée, son mari, Brett McBain et ses 3 enfants sont les victimes de Franck, un homme mandaté pour faire peur à cette modeste famille chrétienne. Les terres de la ferme familiale prennent de la valeur avec l'arrivée du chemin de fer, et Brett refuse de les céder. Franck, par excès de zèle, décime la famille entière. Seulement, celui-ci ignore que McBain s'est marié, un peu plus tôt, et qu'une héritière subsiste. Jill va alors défendre son terrain, par tous les moyens, avec l'aide de deux hommes. Le Cheyenne, accusé à tord du meurtre des McBain, et de L'Homme à l'harmonica, qui à des comptes à rendre avec Franck.

A l'affiche, un quatuor d'acteurs d'exception, pour incarner des personnages d'exception. Henry Fonda (12 hommes en colère, Le Jour le plus long, Point Limite, Mon Nom est Personne), dans le rôle de Franck, Charles Bronson (Les sept mercenaires, La Grande évasion, Les Douze salopards, la saga du Justicier), dans le rôle de L'Homme à l'harmonica, Claudia Cardinale (Rocco et ses frères, Huit et demi, Le Guépard), dans le rôle de Jill McBain et Jason Robards (Tora ! Tora ! Tora !, Pat Garrett et Billy le Kid, Les Hommes du Président, Philadelphia), dans le rôle du Cheyenne. Pour ceux qui n'arrivent pas à remettre la tête du barman,  l'acteur est nul autre que Lionel Stander, qui jouera plus tard le rôle de Max, dans L'Amour du risque (1979-1984).

Il était une fois dans l'Ouest -1

Il-etait-une-fois-dans-l-Ouest--2.jpg

Il-etait-une-fois-dans-l-Ouest--7.jpg

Il-etait-une-fois-dans-l-Ouest--10.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 5-5
commenter cet article

commentaires