Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 00:40

3,5/5 - HUGO CABRET (Hommage au début du cinéma)

Au travers de ce film, sorti fin 2011, Scorsese nous raconte une belle histoire, qui lui permet également de rendre hommage aux débuts du cinéma et à un de ses plus grands artisans, Georges Méliès.

L'histoire se déroule dans les années 30. Hugo Cabret est un jeune garçon passionné par l'horlogerie, discipline qu'il a apprise avec son père. Quand ce dernier disparaît dans un incendie, Hugo est recueilli par son oncle Claude, un alcoolique qui entretient et remonte les différentes horloges d'une grande gare de Paris. Cette gare leur tient également de logement. Quand l'oncle disparaît mystérieusement, Hugo ne sachant où aller, continuer à s'occuper des horloges, et vole dans la gare pour survivre.

Depuis la mort de son père, Hugo cherche à terminer ce qu'ils avaient commencé ensemble. Réparer un automate hypersophistiqué que son père à trouvé à l'abandon, dans un musée. La marche à suivre, les réflexions, tout est consigné par son père, sous forme de croquis et de notes dans un calepin. Aussi, quand Georges, le propriétaire d'une boutique de la gare, le lui confisque, Hugo est désespéré, et va tout faire pour le récupérer.

Georges Méliès est interprété par un Ben Kingsley excellent (Gandhi, La Liste de Schindler, Shutter Island), donnant physiquement l'illusion du cinéaste. Hugo Cabret est joué par Asa Butterfield, un jeune acteur de bientôt 15 ans encore peu connu. On y côtoie également Sasha Baron Cohen, en chef de gare policier, impitoyable, et sans cœur. Membre d'honneur du casting, Christopher Lee interprète le rôle d'un libraire énigmatique au sein de la gare. Quant à Jude Law, ce dernier fait une courte apparition, qui peut être qualifiée de guest star, dans le rôle du père d'Hugo.

Avec Hugo Cabret, Martin Scorsese nous livre une belle histoire, qui par son biais rend un bel hommage à Georges Méliès, à son inventivité. Méliès a révolutionné le cinéma en ne se contentant pas de filmer le réel, mais en inventant des histoires fantastiques, réalisées avec des effets spéciaux très ingénieux. Scorsese nous le rappel en insérant dans son film plusieurs extraits de ses œuvres.

Hugo Cabret (Hugo) a remporté 5 Oscars, dont la meilleure photographie, signée Robert Richardson (Platoon, Tueurs Nés, Casino, Inglourious Basterds , Shutter Island) et les meilleurs décors.

Hugo-Cabret-2.jpgHugo-Cabret-5.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 3 -5-5
commenter cet article

commentaires