Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 20:29

3,5 - GRAVE ENCOUNTERS (Autrement dit rencontres fantomatiques)

Grave Encounters, une réalisation de 2011 des Vicious Brothers, est un film abordant le paranormal, caméra au poing, pour augmenter le réalisme. On est maintenant accoutumé à ce genre de réalisations qui se sont multipliées ces dernières années avec des films comme Blair Witch Project, Cloverfield, Paranormal Activity, Rec ou encore Diary of the Dead.

Le film est présenté comme un documentaire. Jerry Hartfeld, propriétaire d'une société de production nous explique que Grave Encounters est une nouvelle émission, produites par Lance Preston, ayant pour but de traquer des fantômes. Le concept est bon, tout se passe bien jusqu'au sixième épisode. Il nous avertit alors de manière très sérieuse que ce qu'on va voir n'est pas un film. C'est la réunion de rushs de dizaines d'heures de tournage, qui montrent ce qui s'est passé, lors de ce sixième épisode. Ce sixième épisode prend place dans un ancien hôpital psychiatrique.

Avec ces rushs, on accède aux coulisses du tournage. On découvre que les images sont manipulées, tout comme le spectateur donc, que les témoignages sont faux ou que l'expert medium fait partie de l'équipe de tournage. Rien de bien étonnant en fait dans ces pratiques crapuleuses. Cependant, l'équipe possède un matériel de pointe, lui garantissant de capter le moindre soubresaut fantomatique, si celui-ci doit se manifester. Le responsable technique, Matt (Juan Riedinger), installe de nombreuses caméras à travers tout l'ancienne clinique où de drôles de choses se sont passées. D'ailleurs, petit à petit, l'équipe de l'émission se fait surprendre par de vrais phénomènes inexplicables. Pour ce groupe de cinq motivés qui se réjouissent de passer la nuit de ce lieu sordide, c'est finalement la manière d'en sortir qui va rapidement devenir la principale préoccupation.

Avec Grave Encounters, on a de la matière, par rapport à un Paranormal Activity, et on n'est pas dans le "la caméra bouge tellement qu'on ne distingue plus grand-chose", comme dans Blair Witch Project. Au contraire, c'est un adroit équilibre qui nous est offert. On a accès à un mélange de caméras au poing, caméras fixes, vision nocturne, éclairage à la lampe de poche. Les caméras fixées installées par l'équipe de "journalistes" ajoutent une dimension en offrant une vision complémentaire aux caméras portées.

Pendant une très longue partie du film, on ne voit pas d'éléments surnaturels tels que fantômes. La tension monte progressivement, on s'attend à tout moment à sursauter. On pense que quelque chose va brusquement apparaître à l'écran et que l'on faire un bond sur son siège, mais rien n'arrive. Cependant, petit à petit, la tension monte. Notre peur se base longtemps sur ce qui pourrait bien se passer, mais qui n'arrive pas.

Au final, une belle surprise, pour une première réalisation des Vicious Brothers (Colin Minihan and Stuart Ortiz), un bon divertissement, avec des scènes plutôt intéressantes, comme celle où Lance (Sean Rogerson) se rassasie comme il peut.

 

Autre membres du casting :

Ashleigh Gryzko (Sasha)

Mackenzie Gray (Houston)

Merwin Mondesir (T.C)

Grave Encounters - 3-copie-1Grave-Encounters---2.jpg 

Grave-Encounters.jpgGrave-Encounters---1.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 3 -5-5
commenter cet article

commentaires