Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 11:36

4/5 - FREAK OU LA MONSTRUEUSE PARADE (Monstres, ou pas)

Encore une preuve supplémentaire pour nous montrer que notre époque n'a jamais été aussi peu provocatrice. On ose plus provoquer, on a peur de vexer les uns de tous les bords, on a peur de perdre des sponsors, des acheteurs, les lecteurs, des spectateurs, ...
En 1932, Tod Browning a osé. En donnant le rôle a de véritables "monstres" humains, Freak nous offre une réalisation magnifique ou les vrais monstres sont ceux qui n'ont pas de handicap, sois-disant normaux...

Pourtant, le film fut un fiasco à sa sortie et cela précipita la fin de carrière de Browning. Après avoir réalisé une quarantaine de films, il n’en fera plus que quatre, après Freak.

freaks, la monstrueuse parade

Les acteurs principaux sont Hans et Frieda, les lilliputiens. Ils sont entourés de femmes à barbes, une femme sans bras, d’hommes squelettes à tête d’oiseau, d’un homme-tronc, de sœurs siamoises, etc. 

Hans tombe alors amoureux de Cléopâtra, une femme "normale", une contorsionniste. Mais celle-ci n’en veut qu’à son argent. Browning joue sur une inversion des rôles où les "normaux" ont alors le rôle de "monstres".

Ce film, difficile à trouver, je pense, est une œuvre qui n’aurait jamais pu voir le jour à notre époque de l’hypocrite politiquement correct (ce qui lui a également permis de ne pas avoir recours à des montages…).


Au niveau littéraire, vous avez le livre "les monstres humains" (titre bien péjoratif, qu'il soit ironique ou non).

livre-monstres-humains.gif

Vous aurez une profusion d’hommes/femmes tronc, squelettes, animaux, des laids, des culs-de-jattes, des femmes à barbe, des nains, des lilliputiens, des géants, etc., pour vous rassurer sur votre physique et vous surprendre sur une diversité humaine, qui n’a aucune limite.

Je trouve personnellement cette diversité fascinante ainsi que les cas extrêmes, qui sortent de l’ordinaire.

La différence fascine, intrigue ou fait peur, selon les individus.

Voilà pourquoi ces "curiosités" ont toujours fait le bonheur des foires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 4-5
commenter cet article

commentaires