Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 17:21

2,5/5 – ELYSIUM (Différences sociales)

Film de Neill Blomkamp, de 2013, un brin décevant après le très bon District 9.

Elysium représente un moment plaisant pour amateurs de science-fiction et plus spécialement de cybernétique où le combat immuable entre les bons et les méchants n'est qu'anecdotique.

Une époque où les riches sont nettement avantagés par rapport aux pauvres. Oui ok, ça c'est une constance temporelle. Sauf que dans Elysium, les riches ont carrément quitté la Terre pour aller vivre sur un Eldorado spatial. Pas de spoiler de ma part puisqu'on nous le dit dès le début. Cet Eden pour grosses fortunes est un vaisseau annulaire où de belles maisons ont été construites au milieu d'une végétation luxuriante recréée. On n'en sait pas beaucoup plus, si ce n'est que chaque habitation est pourvue d'un appareil permettant de soigner n'importe quel problème médical : infirmités, maladies en tout genre, dommages physiques, etc. Cette idée n'est pas spécialement ingénieuse et un peu facile, il faut bien l'admettre. Elle aurait aussi bien pu émaner de la tête d'un enfant, à l'image du gosse qui rêve d'être invincible. De plus est, même si cette merveille technologique représente la pierre angulaire de l'histoire, il n'est pas peu audacieux de l'imaginer opérationnelle dès 2154.

Autre avancée technologique majeure d'Elysium : les robots. Ca on le sait et les progrès actuels tendent à aller dans ce sens, le monde va se robotiser crescendo. Rien donc d'original à ce niveau, mais leur design est plutôt joli. Par contre le vrai plaisir, de mon côté, vient plutôt des élémentde cybernétiques directement implantés sur les corps humains. Rien de nouveau non plus mais on s'identifie beaucoup mieux à Max(« Matt Damon is insiiiide ») avec un exosquelette sur le dos !

A noter également la présence à l'affiche de Jodie Foster, surtout ici pour attirer le spectateur. On la retrouve en effet dans un rôle sans intérêt pour actrice vieillissante. C'est un peu dommage et décevant de la voir patauger dans ce personnage fade audialogues stéréotypés du méchants haut placés, un rôle que n'importe quelle inconnue aurait pu endosser. Sa mort est d'ailleurs à l'image de la prestation : brève et sans relief.

Pour finir, ce qui donne des points à Elisium, ce sont la qualité visuelle, les exosquelettes et l'accent terrible de Kruger (Sharlto Copley District 9). Ca paraît mince comme çà, mais cela se laisse regarder. Pur divertissement donc.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Critiques 2 -5-5
commenter cet article

commentaires