Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 20:31

Cigarette burns - brûlure de cigarette

C'est le nom donné à la marque signalant à l'opérateur un prochain changement de bobines. C'est un repère, rond ou ovale, situé en haut à droite de l'écran, ayant l'apparence d'une brûlure de cigarette, d'où il tire son nom. La marque était faite à même la pellicule. Elle apparaissait deux fois et avertissait l'opérateur de la fin prochaine de la bobine. Celui-ci faisait alors basculer le projecteur sur la bobine suivante, quand la deuxième brûlure de cigarette apparaissait.

Actuellement, la plupart des projecteurs sont automatique. Pourtant la technique utilisant deux projecteurs, nécessitant de changer de bobine, continue à être parfois utilisée.

 

trou-de-cigarette-1--Dracula-.jpg

trou-de-cigarette-2--Dracula-.jpgIci, les deux brûlures de cigarette annonçant le changement d'une bobine du film Dracula.

 

Dracula, réalisé en 1932 par Tod Browning, est considéré comme le premier film d'horreur parlant. Bela Lugosi, magnifique en compte Dracula, interprète là son rôle le plus connu de sa grande carrière. Tod Browning (Le Club des trois, L'Inconnu, Freaks), réalise également la meilleure adaptation du roman de Bram Stoker, jusqu'à celle de Francis Ford Coppola, en 1992. Deux films totalement incomparables, mais qui restent deux grandes œuvres intemporelles.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Lexique et culture cinéma
commenter cet article

commentaires