Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Le blog de Dr-Strangelove
  • Le blog de Dr-Strangelove
  • : Surtout du cinéma
  • Contact

Citation

"David Lynch sait si bien raconter des histoires que parfois on a l'impression qu'il en raconte une, alors que ce n'est pas le cas" Roman Polanski

Recherche

Liens

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 14:56

Alan Clarke

Alan-Clarke.jpgAlan Clarke nous montre la réalité telle qu'elle est, sans fioritures. Lorsqu'il attrape un problème de société, il le traite d'une manière proche du documentaire. Cela est même flagrant à la fin de The Firm. Ses films nous rappellent les épisodes de l'émission belge Strip-tease, qui nous permettait de suivre des tranches de vie, sans interventions perturbatrices des journalistes. Ce réalisme explique aussi pourquoi le happy end est rarement au rendez-vous, dans les réalisations d'Alan Clarke.

Alan Clarke fut d'abords réalisateur pour la BBC, dans les années 80. Il réalise alors des épisodes de séries TV et des téléfilms. Il passe au cinéma en adaptant Scum, un de ses téléfilms précédemment réalisé pour la BBC. Cette histoire choc, mettant en scène l'arrivée de trois adolescents dans une maison de redressement, sera reprise par Kim Chapiron, en 2010, sous le titre de Dog Pound.

En 2003, Gus Van Sant s'inspire du style d'Alan Clarke, et reprend le titre de son court-métrage Elephant, pour signer un film poignant, basé sur le drame de la fusillade de Columbine (il obtiendra notamment la Palme d'Or et le prix du meilleur réalisateur à Cannes).

Alan Clarke a surtout traité des problèmes de société, au travers de ses films, comme le hooliganisme (The Firm), le néo-nazisme (Made in Britain), la délinquance juvénile et les tentatives de "redressement" (Scum, Made in Britain).

Alan Clarke est mort d'un cancer le 24 juillet 1990, à l'âge de 54 ans. On est évidemment triste pour lui, mais on ne peut également s'empêcher d'avoir quelques regrets, quant aux films qu'il aurait encore pu réaliser, pour notre plus grand plaisir.

 

Extrait de sa filmographie :

 

The Firm (1989)

Voir l'article

Alan-Clarke-Firm-Elephant-copie-1.jpg 

Scum (1979)

Voir l'article

Alan-Clarke-Scum-copie-1.jpg 

Made in Britain (1982)

Voir l'article

Alan-Clarke-Made-in-Britain.jpg

Elephant (1989)

17 meurtres en 39 minutes, c'est ce que nous propose Alan Clarke avec Elephant, un court-métrage tourné pour la télévision. Pas de dialogue, pas d'explication, mais uniquement des moments de violence brute. C'est donc l'imagination de chacun qui construit sa propre histoire, autour de chacun de ces meurtres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr-Strangelove - dans Réalisateurs
commenter cet article

commentaires